maurice lacroix pontos power reserve 46

Maurice Lacroix Pontos Réserve de Marche

Retour vers plus de simplicité sur fond d’un rapport qualité-prix où le client s’y retrouve enfin. Telle est la tendance horlogère. Avec ses derniers modèles Pontos, Maurice Lacroix démontre son aptitude à anticiper les attentes du marché.

Par Benjamin Teisseire
Éditeur et développement commercial

J’ai eu le plaisir, une semaine durant, de porter une Maurice Lacroix Pontos Réserve de Marche. Style et élégance, des finitions qualitatives bien décidées à ne pas grever un budget, la gamme Pontos est résolument tournée vers une accessibilité en phase avec ce que le marché réclame aujourd’hui.

Son nouveau boîtier arrondi en acier qui passe à 41 mm, soit un peu plus grand, s’installe avec aisance sur le poignet. Confort! La grande lisibilité de cette pièce - véritable marque de fabrique de la collection Pontos - se révèle dès la première prise en main. A mieux y regarder, c’est lorsque l’on se penche sur les détails que l’on réalise à quel point la marque, peu avare de ses efforts, a entouré ce modèle de soins particuliers. 

La légère augmentation de taille ainsi que des proportions équilibrées lui confèrent un supplément de classe. L’arrondi léger et poli fait ressortir la lunette dont la bordure est brossée. On observe aussi cette alternance entre le brossé et le poli sur ses cornes adoucies au profil échelonné en «bec d’aigle», une architecture destinée à mieux épouser le poignet.

Des cornes qui, avec leur sorte de double niveau sur chaque côté, incarnent l’identité Pontos voulue par cette signature horlogère dont la Manufacture se trouve à Saignelégier (dans le Jura Suisse). Clin d’œil malin, un autre trait de l’ADN propre à Maurice Lacroix se matérialise au travers du ‘M’ incrusté dans la plupart de ses bracelets.

La couronne vissée, qui sécurise une étanchéité à 10 atmosphères, pourrait cantonner la montre à une sportivité restrictive… Sauf que le protège-couronne, intégré harmonieusement dans la carrure, apporte une vraie touche de distinction, rehaussée encore par le contraste des terminaisons. La montre se révèle donc parfaite pour les contextes plus «habillés.» Sur le cadran, les index en acier sont en applique et à double facette. Des jeux de lumière s’en échappent à chaque mouvement de la main, comme aussi des aiguilles des heures et des minutes qui sont, de surcroit, luminescentes, lisibilité optimale oblige. Parfaitement proportionnées, elles parcourent d’ailleurs le cadran avec grâce: la première concentrée dans le cercle central propre à la collection Pontos, la deuxième balayant les minutes sur le cercle extérieur. L’indicateur de réserve de marche posé à 8 h, dont on repère sur son demi-cercle les mêmes facettes que sur les index, apporte une patte supplémentaire de chic. Il s’insère harmonieusement dans la courbe du périmètre circulaire dominant. Bien pensé, bien réalisé!

Ultime détail qui contribue à projeter cette réussite dans le haut du panier de sa gamme, comme une preuve que la valeur perçue demeure au cœur des préoccupations premières de Maurice Lacroix, cette boucle déployante à double-poussoirs. Elle ajoute indéniablement son lot de conforts appréciables au porté tandis qu’un perlage vient renforcer cette impression générale de qualité.
 
Franchement, au prix de 2’290 CHF TTC pour le modèle Réserve de Marche, ce niveau de finitions reste rare. Quant au reste de l’offre composée d’un choix de 11 versions différentes et de cinq coloris de cadrans, d’un bracelet métal à trois rangs se distinguant d’une palette de bracelets en cuirs de veau assortis, elle démarre par une édition de base à 1’690 CHF. Rien à redire puisque ces pièces Pontos accueillent en leur habitacle un calibre mécanique à remontage automatique, le ML 143, une interprétation personnalisée d’un mouvement ETA 2897 de base réputé pour son imperturbable fiabilité.
 

Ce garde-temps qui se situe au carrefour entre élégance et fonctionnalité, entre dimension esthétique et chronométrie, revendique en logo, sur son cadran comme sur le profil de son bracelet, un «M» identitaire qui fait penser à un trident finement stylisé. Une valeur sûre qui s’autorise une accessibilité bien loin de certaines arrogances alentours. Une compagne de vie décidément à l’aise en toutes circonstances…

Maurice Lacroix Masterpiece : le juste équilibre

Par Vincent DaveauRédacteur France
Pour un amateur avisé, une montre n’est jamais aussi belle que lorsqu’elle possède des attributs mécaniques avancés tout en étant en phase avec...

Maurice Lacroix: un quart de Masterpiece…

Par Vincent DaveauRédacteur France
Cette année, la collection Masterpiece de Maurice Lacroix célèbre les 25 ans d’une histoire de passion pour la belle mécanique. Coup de projecteur!

BASELWORLD 2017: Maurice Lacroix, la prise de pouvoir de la cohérence

Par Joel GrandjeanRédacteur en Chef
Adepte de la valeur perçue, la Manufacture de Saignelégier dans le Jura suisse, n’en finit pas de surprendre par la justesse de son offre...

WEB TRAINING S02E06 - PONTOS - with subtitles